Imprimer << cliquez ici pour lancer l'impression
Fermer la fenêtre

Le sélénium, oligo-élément majeur

Le sélénium en cardiologie

Chez les sujets atteints de cardiomyopathie, on constate un effondrement du taux sanguin en sélénium. La baisse de sélénium entrave la synthèse des prostaglandines, favorisant ainsi l'agrégation plaquettaire. Cette baisse augmente les risques d'infarctus ou de thrombose.

Le sélénium en rhumatologie

Les affections rhumatismales s'accompagnent d'une carence en sélénium et en anti-oxydants liposolubles.

Le sélénium en soins intensifs

Les affections aigues, telles que les septicémies, les chocs, les brûlures et les traumatismes vont de pair avec une production accrue de radicaux libres, provoquant des lésions cellulaires et une augmentation des médiateurs inflammatoires (cytokines, TNF-Alpha...). Le sélénium protège dans les cas suivants :

Comment le prendre ?
Sous forme d'oligo-élément (en pharmacie). 1 à 2 ampoules de 2ml. par jour. Existe aussi en injectable. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre thérapeute.